Aspects of Assimilation, session 1
Explanations Old and New

LOT Summer School 1998, Monday 22 June 1998.
Table 1.1: Assimilation as spreading of (articulatory) features
zoutzuur
au t z y
voice: + - + +
+ - - +
au t s y
steen pakken
ee n p A
bilabial: - - + -
- + + -
ee m p A


Paul Passy (1890)
[All italics and boldface are from the original.]
§566. … ce principe d’économie est très actif et d’une application universelle. C’est de lui que dérivent … tous les changements qui ont pour résultat une économie dans l’activité des organes.
§388. La plus importante des influences combinatives, est l’assimilation, c’est-à-dire la tendence de deux sons voisins à se rapprocher, à emprunter une partie de leurs caractères respectifs.
§390. L’assimilation est evidemment due à une tendance à l’économie: on supprime les distinctions superflues ou qui paraissent superflues. Elle [assimilation] a pour opposé la dissimilation, qui a pour effet de rendre plus accusées certaines distinctions, celles qui pour une raison ou pour une autre paraissent utiles.
§391. […] les assimilations se produisent toujours moins facilement d’un mot sur l’autre que dans le corps d’un même mot; parce que l’on s’efforce toujours - inconsciemment - de conserver la même forme phonétique à ce qui a le même sens.
§443. Les assimilations … sont essentiellement dues à la maladresse ou à la paresse des organes, dont une partie prend trop tôt, ou quitte trop tard une position donnée. …[L]a cause principale de ces modifications est évidemment organique.
§564. […] deux principes generaux:
1º Le langage tend constamment à se débarrasser de ce qui est superflu.
2º Le langage tend constamment à mettre en relief ce que est nécessaire.
§565. Le premier principe … [je préfère l’appeler] principe d’économie […].
§566. … ce principe d’économie est très actif et d’une application universelle. C’est de lui que dérivent … tous les changements qui ont pour résultat une économie dans l’activité des organes.
§567. Le deuxième principe … nous pouvons appeler principe d’emphase… Son action est pourtant ni moins certaine, ni moins universelle que celle du principe d’économie. Il faut bien qu’il en soit ainsi, car, si le principe d’économie agissait seul, le langage deviendrait rapidement méconnaissable, bien plus, tout à fait impropre à servir de moyen de communication entre les hommes.

Sweet (1888):
§176. … Others [changes], are, partly at least, the result of exaggerating distinctive features, as when (low) back vowels are rounded, so as to lower their pitch [spectral resonances, HQ] still more.
§185. …[W]e perceive two principles of economy : -
(a) dropping of superfluous sounds, as when (Ng) becomes (N);
(b) ease of transition from one sound to another, which leads to convergence and assimilation, as when (dn) becomes (nn).
§186. [about ease of articulation] … It is also clear that direct isolative changes are from back to front, and from front to forward, and scarcely ever the reverse way. This seems to be the result of the superior lightness and flexibility of the foreward articulation as compared with those of the heavier root of the tongue.

Examples of assimilation as language change:
Task:
Take about 5 minutes to read the texts by Passy (1890) and Sweet (1888) above. Both authors discuss two principles in sound change, viz. the ‘economy’ principle and the ‘contrast’ or ‘distinctiveness’ principle. But the two scholars disagree with respect to the latter principle. Explain the difference in their views, preferably on paper, in a few well-chosen sentences.
Table 1.2: (1) Syllables and tones in separate tiers, (2) Spreading of tones
de men sen LO pen naar de win kel.
1 L H* L L%
2 L H* L L%
(Rietveld & Van Heuven 1997: 273)

Table 1.3: Assimilation as gestural overlap
perfect memory
TB velar closure
TT alveolar closure
LIPS bilabial closure
VEL velum open

Last updated on June 18, 1998, by Hugo Quené.